Total dévoile son grand projet de stockage électrique par batterie





Le groupe pétrolier continue d'affirmer son ambition de développer les énergies renouvelables et de développer leur part dans la consommation énergétique française.


Total a dévoilé, jeudi, le lancement de son projet visant à construire le plus grand site français de stockage électrique par batteries. Celui-ci sera basé à Mardyck, dans l'enceinte de l'Établissement des Flandres, au niveau de la zone portuaire de Dunkerque, dans le département du Nord. Ce projet, qui aboutira à une mise en service d'ici la fin de l'année 2020, vient servir l'ambition du géant français de développer des énergies renouvelables intermittentes et décentralisées.

Stabiliser le réseau électrique national

Ce site de stockage d'électricité par batterie, annoncé comme le plus grand de France, sera doté d'une capacité de 25 mégawattheures (MWh) ainsi que d'une puissance de 25 MW. Dans le détail, le lien abritera 11 conteneurs intégrés, d'une capacité de 2,3 MWh chacun. Tous seront fabriqués à Bordeaux, sur le site de production du spécialiste des batteries de haute technologie, Saft, une filiale de Total. Installé sur le site de l'ancienne raffinerie du groupe qui dispose déjà des réseaux électriques nécessaires, sur le port de Dunkerque, le système de stockage lithium-ion servira de réserve pour maintenir l'équilibre de RTE (Réseau de Transport d'Électricité). Au total, le site de stockage devrait représenter un investissement d'environ 15 millions de dollars pour le groupe pétrolier français. Ce projet « permet de soutenir les ambitions d'augmentation de la part des renouvelables dans le mix énergétique français en contribuant à stabiliser le réseau électrique national », a réagi Patrick Pouyanné, Président-Directeur général de Total.


Total veut porter sa capacité de production d'électricité bas carbone à 25 GW sur cinq ans

Depuis plusieurs mois, Total ne cache évidemment pas son ambition de devenir un acteur incontournable de la transition écologique via le développement des énergies renouvelables. Avec des investissements qui devraient atteindre les 2 milliards d'euros par an, la firme veut porter sa capacité de production d'électricité bas carbone à 25 gigawatts, d'ici 2025. En 2020, celle-ci devrait atteindre les 7 gigawatts, dont 3 gigawatts issus de sources d'énergie renouvelable. L'électricité bas carbone de Total devrait représenter entre 15 et 20 % du mix des ventes de la société d'ici 2040. Source : Communiqué de presse


46 vues0 commentaire

Inscrivez vous à notre newsletter

  • Instagram - Cercle blanc
  • Facebook
  • Twitter

© 2020 par