Le projet solaire photovoltaïque du Bois Mourlot validé

La société Total Quadran va pouvoir mener à bien son projet photovoltaïque solaire sur les communes de Pusey et Vaivre-et-Montoille puisque désormais tous les voyants sont au vert. Les travaux devraient démarrer d’ici 18 mois et les entreprises locales seront sollicitées.

Le site de la déchetterie de Pusey/Vaivre va prochainement servir de lieu d’accueil à un futur parc solaire. Il s’agira de la plus grande réalisation de ce type en Haute-Saône. Photo archives ER /David HANISCH


Parmi 88 autres, la société Total Quadran, qui porte un projet solaire photovoltaïque sur les communes de Vaivre-et-Montoille et Pusey , vient de sortir vainqueur de l’appel d’offres national de la commission de régulation de l’énergie. La liste des lauréats a été dévoilée officiellement, le 1er avril (et ce n’est pas un poisson), par la ministre de la Transition écologique et solidaire Élisabeth Borne. « C’est plutôt une bonne nouvelle », se réjouit Sylvain Maes, directeur de l’agence Bourgogne Franche-Comté de Total Quadran. D’autant qu’elles se font plutôt rares en ce moment. Cela signifie que 12 320 panneaux photovoltaïques vont être installés, posés sur le sol, sur d’anciens casiers remplis de la déchetterie Suez située à cheval sur les communes de Pusey et Vaivre-et-Montoille. « Nous utiliserons une technologie innovante, à savoir des panneaux bifaces, de manière à produire encore plus d’énergie », détaille le directeur. La puissance cumulée de cette installation sera de 5 MW/an, soit l’équivalent de la consommation électrique des habitants des deux communes concernées. « Ce sera le plus gros projet développé en Haute-Saône », assure-t-il. Pour mémoire, le groupe Total Quadran en porte un autre, similaire, sur le secteur de Ronchamp et Magny-Danigon.


Une durée de vie de 30 ans Préalablement, le permis de construire avait déjà été accordé et l’enquête publique effectuée. Il reste à lancer néanmoins les études techniques (raccordement Enedis, par exemple) et les appels d’offres, les travaux devraient donc démarrer d’ici 18 mois. La société Total Quadran investira ici près de 4 millions d’euros. « On veillera à favoriser les entreprises locales, pour le terrassement, la partie réseaux et même l’installation des panneaux », assure Sylvain Maes. La durée de vie de ce parc photovoltaïque sera de 30 ans, les matériaux seront recyclables à 95 % et l’opérateur a l’obligation de rendre le terrain appartenant à Suez, sur lequel il est en location, en l’état. Enfin, pour associer les habitants au projet, la société indique qu’elle lancera une opération de financement participatif. Ceux qui le souhaitent pourront investir sur le projet et obtenir un retour sur cet investissement « sans risques ». Enfin deux autres projets, lancés par Urbasolar et le Sytevom, à Vadans et Scey-sur-Saône ont également été retenus lors de cet appel d’offres national. Ces projets devraient également voir le jour en 2021.


Source : L'Est républicain

23 vues0 commentaire