Avec une nouvelle centrale à Sougy, l’énergie solaire continue de rayonner sur le Loiret


Une nouvelle centrale solaire devrait être mise en service début août, à Sougy, commune de 850 habitants. Elle s’étendra sur un site de 4,4 hectares, abandonné depuis plus de vingt ans.

La centrale solaire de Sougy, petite commune au nord du Loiret, a reçu l’ensemble des autorisations administratives nécessaires à sa construction en février 2018. Située à environ deux kilomètres du bourg, elle prend place sur un ancien centre d’enfouissement technique appartenant au Syndicat intercommunal de ramassage et de traitement des ordures ménagères de la région d’Artenay (Sirtomra). 


« Depuis sa fermeture en 1996, cette décharge a laissé place à une surface de plus de 4 hectares impropre à la culture, explique Jean-Louis Richard, président du Sirtomra (qui gère 40 communes). Investis dans le développement durable, nous souhaitions revaloriser durablement ce site laissé en friche. » Après un premier projet avorté, le syndicat, lauréat de l’appel à projets du ministère de l'environnement « Territoire à énergie positive pour la croissance verte », se rapproche ensuite de la société Total Quadran, qui dispose d’une agence à Saran et a remporté l’appel d’offres. 

Alimenter plus de 2.300 Français en électricité

"Je suis content, notamment pour le Sirtomra, la location du site va lui rapporter un peu d’argent", note Éric David, le maire, satisfait de voir le projet se concrétiser. Avec près de 5.800 modules photovoltaïques, la centrale permettra d’alimenter en électricité plus de 2.300 Français par an, soit plus de trois fois la population de sa commune d'implantation. Cette production évitera les émissions dans l’atmosphère d’environ 900 tonnes de CO2 par an.

220.000 euros collectés en quatre jours


Le syndicat, maître d’ouvrage, a signé un bail emphytéotique de 25 ans avec la société Total Quadran, pour une redevance annuel d’environ 4.000 euros. Quadran réalise les travaux et assure l’entretien du site. Le chantier a démarré, les panneaux sont en cours d'installation et la mise en service est prévue en septembre. Pour favoriser le recours à une épargne en circuit court, ainsi que des retombées économiques directes pour les riverains du projet, Total Quadran a fait appel au financement participatif.

Une collecte en ligne réservée aux habitants du département d’implantation du projet, le Loiret, ainsi qu’à ceux de sept départements limitrophes. Et, en seulement quatre jours, la somme de 220.000 euros a été collectée grâce à 121 "prêteurs".

Ce projet n'est pas le premier du genre. Ils tendent même à se multiplier dans le Loiret. À ce jour, sept centrales photovoltaïques au sol ont été autorisées sur 134 hectares, soit une puissance de 81 mégawatts. Le permis de construire est accordé pour six centrales du genre : Sougy, Mézières-lez-Cléry, Montereau, Gien, Briare et Amilly.

Seule celle de Préfontaines est déjà en service. Deux permis de construire sont en cours d’instruction et six autres projets annoncés.

3 vues0 commentaire

Inscrivez vous à notre newsletter

  • Instagram - Cercle blanc
  • Facebook
  • Twitter

© 2020 par